Plus de Vie (+ de Vie) - Côte d'Ivoire
  Rapport 2015
 
INTRODUCTION
I. PRESENTATION DE L’ORGANISATION
1. Vision
2. Mission
3. Objectifs
4. Stratégie
5. Domaines d’intervention
6. Valeur ou principe (Charte)
7. Organigramme
8. Ressources financières
9. Situation géographique
II. ACTIVITES
1. Plaidoyer institutionnelle
2. Participation aux rencontres
3. Activités de masse
4. Formation
5. Assemblée générale
III. BILAN FINANCIER
LES PARTENAIRES
ANNEXE – PRESSEBOOK

Introduction
Conformément aux statuts et règlement intérieur, l’ONG Plus de Vie a l’obligation de produire un rapport chaque année sur les activités menées en son sein et en externe avec ou sans ses partenaires nationaux et internationaux.
Dans le cadre de l’élaboration de ce rapport nous avons tenu compte des différentes activités menées au cours de la période du 1er janvier au 31 décembre 2015.
Ce travail  n’aurait pu se faire sans le soutien matériel et financier important non seulement de nos partenaires financiers et techniques, institutions publiques et privées, mais également celui de nos membres et donateurs fidèles ou occasionnels. Qu’ils en soient tous ici grandement remerciés !
Le présent rapport décrit les résultats et les effets du travail de l’ONG.

Présentation
Historique
Plus de Vie est une organisation non gouvernementale Ivoirienne sans but lucratif et apolitique. Elle est créée en décembre 2006 et déclarée au Ministère  d’Etat, Ministère  de l’intérieur et de la sécurité sous le n°386/MEMIS/DGAT/DAG/SDVA et paru au Journal Officiel N° 105 du 31 décembre 2015 à la page 1666.

1. Vision
L’ONG Plus de Vie a pour vision  la création d’un monde meilleur pour les enfants et les personnes du 3ème âge.

2. Mission
> Promouvoir et protéger les droits fondamentaux des enfants;
> Donner davantage d’opportunité aux enfants en les enlevant de la rue pour un cadre familial ou dans des cellules réunissant les conditions nécessaires à leur épanouissement,
> Améliorer la qualité de vie des enfants et des personnes du 3ème Age
> Veillez au respect de l’accès aux soins des personnes financièrement faibles
> Faire des contrôles citoyens de l’action publique dans les domaines de la santé et de l’éducation.

3. Objectifs
> Promouvoir la scolarisation des enfants en âges d’aller à l’école
> Contribuer à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes déscolarisés par la formation professionnelle
> Contribuer à la prise en charge socio-médicale des enfants en difficultés et les personnes du 3ème  âge.
> Contribuer à l’amélioration du cadre de vie
> Contribuer au Rapprochement des services de santé des populations
> Trouver des partenaires afin de réaliser les projets et programmes.  

4. Stratégie
Les stratégies principales de + de Vie sont :
- Trouver des partenaires afin de réaliser les projets et programmes
- Organiser des Actions de Développement, de lutte contre la famine et la pauvreté,
- Créer un cadre de collaboration avec les autres Organisations Non Gouvernementales œuvrant dans les mêmes secteurs d’activités

Les stratégies d’intervention de l’association en milieu communautaire sont les approches holistiques, participatives, inclusives et intégrées.

5. Domaines d’intervention
Les domaines d’intervention de Plus de Vie sont :
• La Santé,
• L’Éducation,
• La Promotion et la Défense des droits fondamentaux de l’enfant,
• La Protection de l’environnement.

6. Les Valeurs ou Principes
L’action de + de Vie est guidée par les principes suivants érigés en charte.
> L’Égalité
> L’Indépendance
> La Transparence
> La Neutralité
> La Démarche axée sur les résultats  
> La Responsabilité
> Dignité humaine
> Inclusion ou participation


8. Ressources financières
- les droits d’adhésion
- les cotisations, dons, legs, souscriptions volontaires.

9. Situation géographique
L’ONG Plus de Vie est situé en Côte d’Ivoire dans le district d’Abidjan précisément dans la commune Abobo (2ème commune la plus peuplée d’Abidjan selon le RGHP 2014).
Nos contacts sont :
BP 10543 Abidjan 01
Téléphone : (+225) 24 01 19 49
Mobile : (+225) 07 444 566 / 06 02 13 81
E-mail : ong.plusdevie@yahoo.com / ong.plusdevie@gmail.com
Site web: www.ongplusdevie.fr.gd


II. ACTIVITES
Au titre des acquis de l’année, nous pouvons relater ici les activités réalisées :

1. PLAIDOYER INSTITUTIONNEL
Élément important pour les ONG, cet instrument nous a permis de présenter notre structure aux différents partenaires nationaux et internationaux.
Par cette action nous avons  envoyé notre rapport de l’année 2014 à différentes institutions dont  l’UNICEF, le District Autonome d’Abidjan, l’UNFPA, ONUCI, BAD, PNUD, OMS, Ambassade de Japon, BICE, AFD, OCHA, USAID, ACF, l’Ambassade d’Espagne, l’Ambassade d’Afrique du Sud, …
Cette démarche avait pour but de présenter nos activités et notre savoir-faire à ces différentes institutions en vue d’un éventuel financement.

2. PARTICIPATION AUX RENCONTRES
Nous avons participé à plusieurs rencontres tels :

a. La présentation du rapport de l’OCDE
Sur invitation de la Banque Africaine de Développement nous avons participé le 08 avril 2015 à la présentation du rapport de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economique) sur le thème : « ETATS DE FRAGILITE 2015- Répondre aux ambitions post-2015 » dont les sous thèmes sont :
- Présentation de la stratégie 2014-2019 de la BAD pour remédier à la fragilité et renforcer la résilience en Afrique
- Présentation du rapport « États de la fragilité 2015- Répondre aux ambitions post 2015 » de l’OCDE
- La position africaine commune sur l’après-2015 : le rôle de la paix et de la sécurité
- Le rôle de la jeunesse et le secteur informel dans les situations de fragilité

b. Forum des droits de l’homme de la CNDHCI
Depuis 2014 nous participation aux sessions du forum des droits de l’homme organisé par la CNDHCI en collaboration avec la DDH ONUCI. Ces sessions sont ouvertes à toutes les OSC.
Nous avons participé cette année aux sessions 5,6 et 7 organisés au siège de transparancy justice qui ont traité des violations des droits de l’homme, fait le point de ceux-ci et des propositions pour leur éradication.
En vue des élections présidentielles d’octobre 2015, nous avons mis en  place un observatoire.

c. La rencontre avec Monsieur Ayat Mohammed
Dans le cadre de sa deuxième visite, l’expert indépendant sur le renforcement des capacités et de la coopération technique en matière de droit de l’homme en Côte d’Ivoire, a rencontré les ONG de défense des droits de l’homme le lundi 9 novembre 2015 de 14h30 à 16h au siège de transparancy justice. A cette occasion nous avons évoqué l’organisation des élections présidentielles, la réforme constitutionnelle annoncée pour 2016 et la réconciliation nationale.

d. Atelier de renforcement des capacités des ONG et association sur le management associatif et l’expérience de l’outil informatique
Le jeudi 19 Novembre 2015 de 09heures à 18heures 35 à la CAISTAB, nous avons participé à l’atelier organisé par Microsoft et le MESAD avec l’appui de Terre des hommes Italia et l’Union Européenne.
L’objectif de cette rencontre était le renforcement des capacités de responsables d’ONG sur les modules suivants :
• Management Associatif,
• Mobilisation des ressources,
• La communication et visibilité,
• Bénévole et volontariat,
Nous avons terminé l’atelier sur une présentation du système d’exploitation WINDOWS 10 et une présentation de quelque outils tel que : SharePoint 2013, Office 365 for NGO’s.

e. L’atelier organisé par la CNDHCI sur les violences faites aux femmes
Le mardi 08 décembre 2015, la commission nationale des droits de l’homme de Côte d’Ivoire (CNDHCI) a organisé un atelier  dans le cadre des 16 jours d’activisme contre les violences faite aux femmes à la salle de médiation du Médiateur de la République de 08 heures à 12h 30mn.
Le thème de cette édition était : « les femmes : enjeu de toutes les violences».
Ce thème était décliné en 4 sous-thèmes qui sont :
1)«violences faites aux femmes en Côte d’Ivoire : typologie, graduation, réalités et défis»
2)«violences faites aux femmes en Côte d’Ivoire : réalités et défis : approche médicale»
3)«violences faites aux femmes en Côte d’Ivoire : réalités et défis : approche psychosociale»
4)«violences faites aux femmes en Côte d’Ivoire : réalités et défis : approche  juridique»

f. Réception des manuelles de formation dans le cadre du projet RC/LIANE
Après les séances de renforcement de capacités, nous avons reçu le 08 décembre au siège du projet LIANE au sein du CERAP les manuels de formation sur :
-La communication au sein des OSC,
-Mobilisation des ressources,
-Guide de montage des projets et suivi évaluation,
-Guide sur la gestion administrative et financière ds OSC,
-Gouvernance et vie associative et le cahier de proposition pour l’amélioration du cadre juridique des organisations de la société civile ivoirienne.

g. La conférence introductive aux activités commémoratives du 10 Décembre
Le mercredi 09 Décembre 2015, la Division des Droits de l’Homme de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (DDH-ONUCI) a organisé un panel sur le thème : «la liberté, fondement commun des deux pactes jumeaux de 1966» à son siège de SEBROKO à la salle UNITY HALL de 14 heures 30 mn à 17 heures 30 mn.
Le thème était divisé en 3 communications que sont :
 Communication 1 : Cadre légal des libertés d’expression et d’association, du droit de réunion pacifique, de la liberté de la personne et de la liberté de circulation en Côte d’Ivoire. Ce thème a été animé par Dr YEO Adama commissaire à la CNDHCI.
Communication 2 : Les effets de protection des libertés fondamentale (garantie par les 2 pactes) en Côte d’Ivoire animé par Ibourahima Bakayoko Directeur à la direction de la protection des droits de l’homme au ministère de la justice et des libertés publiques.
Communication 3 : Rôle de la société civile dans la garantie de l’espace démocratique en Côte d’Ivoire animé par Mme Coulibaly Pedan Marthe Coordinatrice nationale CIDDH.
Le modérateur était le vice-président de la CNDHCI M. Traoré Wodjo Fini.

h. La cérémonie de présentation du rapport de la CNDHCI
Le jeudi 10 Décembre 2015 nous avons participé au palais de la culture à la salle NIANGORAN PORQUET à la présentation du rapport annuel 2014 de la Commission National des Droits de l’Homme de Côte d’Ivoire (CNDHCI).

3. ACTIVITÉS DE MASSE
Les activités de masse en cette année 2015 sont des activités de déparasitage que nous avons organisé dans la commune de Yopougon et dans la ville de Grand Bassam.

a. DEPARASITAGE DE 2000 ENFANTS
Yopougon le 26 Juillet 2015
Coût : 2 440 950 F CFA
Objectif global : Réduction du taux de Mortalité infantile
Objectif spécifique : Lutte contre les parasitoses intestinales
Déroulé de l’action : en partenariat avec l’ONG Groupe Traoré Femmes Vaillantes  (GTFV) et avec le soutien de la radio Amitié 100.1 FM  nous avons organisé une journée de déparasitage gratuite de deux milles (2 000) enfants de 08 heures à 14 heures au complexe socio-éducatif de Port Bouet II.
Cette journée était placée sous la présidence du Ministre Kafana Gilbert KONE Député - Maire de la commune de Yopougon représenté par Madame Sedia Amenan Juliette officier d’État Civil.
Sous le parrainage de son excellence Mohamed SALAMÉ et la présence de Monsieur  KAHOU Jean Christophe représentant Madame la Directrice Départementale de la Santé de Yopougon Ouest.
La cérémonie a débuté par les allocutions de Messieurs TRAORE Adama (Président de l’ONG GTFV), KAHOU Jean, SORO Kolotioloma (PCA de l’ONG Plus de Vie) et Madame Sedia Amenan Julliette.
Par la suite, sous le regard bien admiratif des parents venus accompagnés leurs enfants, l’activité de déparasitage s’est déroulée selon la méthodologie suivante : Le lavage des mains des enfants, essuyages des mains, la prise d’un verre d’eau, la prise du médicament devant le médecin et ensuite le marquage suivi de l’enregistrement.
Résultats : Pour cette journée nous avons déparasités au total 1995 enfants de 2 à 16 ans:
 1146 filles soit 57,44 %
 849 garçons soit 42, 56%.

b. DEPARASITAGE DE 3000 ENFANTS
Grand Bassam, le 05 Septembre 2015
Coût : 4 971 925 F CFA
Objectif global : Réduction du taux de Mortalité infantile
Objectif spécifique : Lutter contre les parasitoses intestinales chez les enfants
Déroulé de l’action : de 08 heures à 15 heures 22 minutes, nous avons organisé en partenariat avec l’ONG NANSI-Côte d’Ivoire, soutenu par les ONGs Actions des Jeunes Leaders pour l’Eveil des Consciences (AJELEC), Action Contre la Faim (ACF) et la croix rouge de Grand Bassam une journée de déparasitage gratuite de  trois milles (3 000) enfants au carrefour jeunesse (centre de la communauté ABEL). Cette activité était placée sous la présidence de Monsieur Georges-Philippe EZALEY, Maire de la commune de Grand Bassam et sous le Co-parrainage de son Excellence Mohamed SALAMÉ et de Mme Akossi Bendjo.
Après l’accueil et l’installation des officiels, avec en tête Docteur Coulibaly, Directeur Départemental de la Santé, suivi Monsieur BROU, représentant du Préfet, l’ONG Internationale ACF a procédé à la distribution de 1500 flyers portant sur "les dix (10) étapes du lavage des mains".
Ensuite nous avons débuté la cérémonie par les allocutions de Monsieur le Maire, le Directeur Départementale de la Santé Docteur Coulibaly, Madame Kouadio (Présidente de la coalition des ONGs sanitaires de Grand Bassam), Monsieur SORO Kolotioloma (PCA de l’ONG Plus de Vie), Docteur BENDJO Kouedan Marie-Laure (Présidente de l’ONG NANSI CI) Et la Marraine Madame Akossi BENDJO Lydie.
Après la série des allocutions, cinq (5) tables ont été prévues, chacune d’elle a adopté le schéma suivant  pour le déparasitage :
Le lavage des mains des enfants, la prise d’un verre d’eau, la prise du médicament devant le médecin, le marquage suivi de l’enregistrement et du don de biscuit.
Résultats : Pour cette journée nous avons au total 3000 enfants  âgés de 1 à 16 ans déparasités et protégés contre les parasitoses intestinales dont :
 1584 filles soit 52,79 %
 1416 garçons soit 47,21%.


4. Formation
Dans l’objectif de faciliter leur insertion socio professionnelle et les rendre compétitifs sur le marché de l’emploi, l’ONG Plus de Vie a formé deux (02) étudiantes en communication.
- du 09 mars au 09 juin : Formation de l’étudiante HOUSSOU Elodie admissible au BTS 2014 dont le thème de stage était « la Communication WEB 2.0 dans les ONG le Cas de l’ONG Plus de Vie ».
- Du 03 septembre au 31 décembre : Stage de perfectionnement en communication de SAGNO K. Any.

5. Assemblée générale
Le 11 décembre 2015, à son siège nous avons organisé une Assemblée générale extraordinaire dont l’ordre du jour était
- Information
- Amendement des sauts et du règlement intérieur
- Présentation du nouveau bureau
- divers
 
Lien externe

Déparasiage de Yopougon Portbouët II

Exrait du Journal télévisé RTI1



BP 10543 Abidjan 01
Téléphone : (+225) 24 01 19 49
Mobile : (+225) 07 444 566 / 06 02 13 81
e-mail : ong.plusdevie@yahoo.com / ong.plusdevie@gmail.com
facebook.com/ongplusdevie – twitter.com/ongplusdevie
Site web: www.ongplusdevie.fr.gd

 
  © 2016 Plus de Vie, Côte d'Ivoire, tous droits réservés  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=